Qu’est-ce que le QI ?

Le Quotient Intellectuel (QI) est régulièrement utilisé comme synonyme d’intelligence alors qu’il n’en est rien. Dans son dernier ouvrage, intitulé  L’examen clinique de l’intelligence de l’enfant. Fondements du WISC-V, édité en 2019 aux éditions Mardaga, le Professeur Jacques Grégoire, Docteur en psychologie à l’Université de Louvain, précise que “l’intelligence ne nous est connue que de manière indirecte et approximative au travers d’un échantillon de performance. Le QI n’est qu’une des expressions possibles de l’intelligence. Il quantifie le degré d’efficience d’un individu dans un ensemble d’épreuves comparativement à l’efficience d’un échantillon d’individus représentatifs de la population de référence” (Grégoire 2019, p.22). 

Statistiquement, la répartition des résultats aux tests de QI est représentée par une courbe en cloche, dite courbe de Gauss. Le QI correspond au niveau de performance d’un sujet par rapport à la moyenne des résultats des enfants du même âge estimé à 100 (écart type 15). Sur base des échelles de Wechsler, en Belgique une personne peut être considérée à haut potentiel si son QI est supérieur ou égal à 125 (soit 5% de la population). En France, c’est le seuil de 130 (soit 2,5% de la population) qui est pris comme référence.

Illustration de la Courbe de Gauss ou courbe en cloche, distribution dite normale de l’intelligence (Reynaud , 2016)

Sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les autorités considèrent “qu’un jeune est à hauts potentiels s’il obtient un QI total supérieur ou égal à 125 ou obtient au moins une note supérieure à 130 dans l’un des indices, et/ou montre des capacités exceptionnellement développées dans l’un des types d’intelligences de Gardner qui ne peuvent être mis en évidence au moyen du test de QI ou à diagnostic des hauts potentiels ayant été mis en évidence par d’autres professionnels” (Site enseignement.be consulté le 13/08/2022)

Qu’entend-t-on par profil doublement exceptionnel ?

Au fil de son expérience acquise dans le domaine des profils à hauts potentiels, le CVIM est petit à petit devenu spécialisé dans l’identification des profils dits plus complexes ou profils atypiques ou encore profils doublement exceptionnels. En effet, il n’est pas simple d’identifier un profil à haut potentiel quand d’autres troubles peuvent être associés (troubles dys, troubles du comportement, troubles déficitaires de l’attention, troubles du spectre autistique, troubles de la personnalité …). L’université du Québec à Trois-Rivières  propose des formations en ligne (Mooc) gratuites et extrêmement intéressantes sur la “Double exceptionnalité” et sur “L’éducation des élèves doués” – L’éducation des élèves doués – UQTR 

“Les élèves doublement exceptionnels renvoient au terme anglais « twice exceptional ». Tout en manifestant des caractéristiques de douance ou un talent exceptionnel, ils présentent des caractéristiques liées à une incapacité ou à un trouble d’adaptation ou d’apprentissage. Lorsqu’un élève est doublement exceptionnel, la reconnaissance de sa douance et la mise en place de mesures éducatives appropriées à ses habiletés élevées et à ses besoins réels peuvent être occultées. Les interventions adoptées pour ces élèves sont souvent plus axées sur leurs problèmes d’apprentissage et sur leurs difficultés d’adaptation et tiennent rarement compte de leur douance, ce qui peut entraîner d’autres problèmes d’adaptation ou mener à la sous-performance.” (Site de l’UQTR consulté le 13/08/2022 Double exceptionnalité ).

Il est probable que certains adultes d’aujourd’hui ont été des enfants doublement exceptionnels non identifiés à l’époque de leur scolarité, car les CPMS (Centre Psycho Médico Sociaux) n’existaient pas et le public était moins sensibilisé et moins au courant de ces différents profils. De plus, l’avancée des nouvelles technologies est telle que l’information est actuellement accessible à un plus large public; En outre, ces informations en matière d’éducation, de neurosciences et de psychologie peuvent être vérifiées et croisées par les nombreux articles scientifiques et ouvrages de référence en la matière.